Co War Yote
Bienvenue sur CWY !

Pas encore inscrit ? N'hésites pas et rejoins-nous ! Si tu es déjà membre, connecte-toi et passe du bon temps sur le forum !

Cordialement,
Le Staff

Co War Yote

Incarnez un coyote sauvage dans un monde plein de mystères et d'aventures !
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Le nouveau design est en cours d'installation.

Partagez
 

 Histoire des Meutes

Aller en bas 
AuteurMessage
Croc d'Étincelle
Fonda' Crocdile - Chef de la Meute du Bois
Fonda' Crocdile - Chef de la Meute du Bois
Croc d'Étincelle

Messages : 168
Date d'inscription : 25/03/2010
Age : 22
Localisation : En France !

Feuille de personnage
PUF: Crocdile
Objectifs:
Relations/Famille:

Histoire des Meutes Empty
MessageSujet: Histoire des Meutes   Histoire des Meutes EmptyMer 5 Mai - 16:26

Depuis des générations, des coyotes sauvages vivent en meute. Ils fréquentaient ce qu'ils appellent maintenant les Territoires d'Autrefois. Des terres où ils étaient les seuls maîtres, et tout allait bien, trop bien même. Puis, ILS sont arrivés... ILS, ce sont les Bipèdes. Ils ont empoisonné les territoires. Les Anciens ont dû fuir. Beaucoup périrent dans l'immigration. À l'époque, il n'y avait qu'une meute, la Meute de la Forêt. À sa tête, Croc Sage, secondé par Griffe de Topaze.

Par une nuit froide, la Meute, menée par leur Chef, s'éclipsa hors de ses Terres.

Quelques lunes plus tôt, les Bipèdes avaient envahi la contrée. Ils avaient ravagés les alentours, mais les Coyotes leur résistaient. La lutte était inégale. Les bêtes étaient massacrées sans pitié à chaque attaque. La Meute diminuait chaque jour. Puis un oiseau de fer survola les Terres. Il déposait sur son passage une étrange poudre. Le Guérisseur, Écorce Brune, avait beau soigner les malades, la poudre rependait une mystérieuse maladie dont personne n'avait le remède. Peu de temps avant cette nuit glaciale, Croc Sage avait réunit dans sa tanière les Chasseurs les plus anciens afin de prendre une décision...

Croc Sage : Les temps sont durs pour la Tribu, les Bipèdes saccagent tout sur leur passage.

Écorce Brune : La Meute du Ciel m'a montré des Terres. Des Terres nouvelles et sans Bipèdes.

Tout les chasseurs se tournèrent vers lui.

Vent Violent : Que dis-tu ? Nos ancêtres t'ont parlé ?

É. B : Pas vraiment seulement... Dans mon rêve, j'ai eu la vision d'un Camp non loin d'ici ! Ou plutôt...

Griffe d'Obsidienne : Parle ! Que nous réserve aïeuls ?

É.B : Eh bien... Ils m'ont montré d'abord un Camp... Ensuite, un deuxième...

Neige Éternelle : Tu veux dire que notre Meute se divisera en deux ?!

C.S : Si tel est notre destinée, alors nous devons partir.

Empreinte Ténébreuse : Hors de question ! Nous n'avons toujours fait qu'un sur nos Terres ! Nous ne pouvons pas partir ! Et encore moins nous divisés !

C.S : Nous avons toujours écouté la sagesse de la Meute du Ciel. Nous devons faire avec le destin.
G.d'O : Notre Chef a raison !

E.T : Et si les ancêtres te disent de te jeter dans un ravin, tu le ferais ?

É. B : Respecte ton Chef et nos ancêtres, Empreinte Ténébreuse !

C.S : Notre Guérisseur nous transmet les paroles de la Meute du Ciel, et ce, sans les déformés. Il est notre liaison la plus directe entre nous et eux !

V.V : Ils ne nous mèneraient jamais à notre perte !

E.T : Faîtes comme vous voulez, mais je ne suis pas d'accord ! Je reste tout de même loyal à la tribu ! Je vous suivrais toujours...

C.S : Heureux de te l'entendre dire...

N.É : Mon fils n'a toujours trouvé comme solution que la guerre... Tu me déçois énormément !

E.T : Je n'ai jamais dis ça !

N.É : Je te connais comme si je t'avais fait ! Je sais très bien à quoi tu penses...

C.S : Peu importe maintenant, inutile de se disputer alors que la Meute est menacée ! Nous en reparlerons peut-être un jour...

É.B : Ceci réglé, que faisons-nous ?

V.V : Partons vers les Terres promises par nos aïeuls !

C.S : Écorce Brune, tu es sûr que la Meute du Ciel nous destine ces territoires ?

É.B : J'en suis sûr ! Ils m'ont aussi transmis que le voyage sera long et dangereux, mais c'est selon moi, le seul espoir.

E.T : Voyez ce qui nous attend ! Nous périrons tous !

G.d'O : Non, nous devons écouter les coyotes d'autrefois.

C.S : Tout le monde est d'accord ?

Tous acquiescèrent, mais Empreinte Ténébreuse le fit à regret. Croc Sage, d'un mouvement de queue, ordonna à ses chasseurs de sortir. Une fois dehors, il prit son élan et grimpa sur le Promontoire. C'était là que les Chefs faisaient des annonces à leur Tribu, depuis des générations. Un vent léger lui apporta l'odeur de la mort et celle de l'espoir. Arriverait-il à sauver sa tribu des Bipèdes qui hantent les lieux ? Et à quel prix ? La Meute de la Forêt avait toujours dominée ses terres sans difficulté. Malheureusement, les temps ont changé... Ces Terres Nouvelles, est-ce qu'ils les verront un jour ? Les ancêtres ont prédit beaucoup de dangers sur un long périple. Il faudra se méfier de tout, peut-être se battre encore contre ces individus qui marchent sur deux pattes, ou même contre des créatures inconnues...
Il appela son peuple à se rassembler autour de lui :

C.S : Que tous ceux qui sont en âge de chasser s'approchent du Promontoire pour une assemblée de la Meute ! Mes amis, les plus sages chasseurs, le guérisseur et moi-même, nous avons pris une grave décision. Nous allons partir loin d'ici, vers les terres que nos ancêtres ont montré en rêve à Écorce Brune. Ce voyage ne sera pas sans danger, mais les morts sont déjà nombreux et il faut rester fort pour survivre. C'est pourquoi nous partirons dans deux jours quand le soleil se couchera. Nous voyagerons de nuit, les Bipèdes voient mal dans l'obscurité. Que tout le mondes s'organisent !

Sanglots, cris de surprise et de terreur ponctuèrent ces paroles. Le chef descendit de son perchoir et fila droit vers la pouponnière, là où sont les nouveaux-nés et les Reines.

C.S : Dune de Sable, tout le monde peut faire le voyage ?

Dune de Sable : Mes petits viennent juste d'ouvrir les yeux... Je ne sais pas s'ils survivront au voyage, Croc Sage...

C.S : Je suis désolé, mais c'est notre seule issue.

D.de S : Je sais, ne sois pas désolé...

C.S : J'aimerai tant que tout redevienne comme avant...

Il se dirigea ensuite vers Fleur d'Été, sa compagne... Ils étaient parents de Cœur de Lumière et Lueur d'Étincelle, deux femelles maintenant guerrières, lors d'une première portée, puis lors d'un seconde porté, Patte de Cèdre, un petit mâle qui vient de naître. Les deux premières s'entendaient comme les deux meilleures amies du monde. Elles se disaient leurs secrets, leurs pensées et bien d'autre chose... Elles se soutenaient plus que quiconque dans tout les moments... Le jeune mâle, lui, jouait beaucoup avec les autres petits coyotes.
Pendant cette fin de journée, tout le monde s'activait aux douloureux préparatifs : ils signifiaient pour beaucoup l'abandon de presque tout leur vie. Croc Sage dirigeait une patrouille de chasse avec Vent Violent, et de son apprentie, Nuée Sombre. Une autre partie de chasse était menée par Neige Éternelle. Son apprenti, Nuée de Poils, et son fils, Empreinte Ténébreuse, l'accompagnait. Écorce Brune soignait Griffe de Topaze, leur lieutenant, qui avait été blessé lors de l'une des premières offensives contre les Bipèdes. Il était presque totalement remit de sa blessure à l'épaule : il commençait à reprendre du service. De plus, il était solide et en avait vu d'autres. Depuis sa litière, il organisait diverses tâches : la cueillette de plantes médicinales pour le guérisseur et Nuée Verte, son apprenti, les dernières patrouilles pour être sûrs que les Bipèdes ne lançait pas de nouvelles attaques, etc...
De retour des expéditions, les membres portèrent leur part gibier aux reines, aux petits et aux anciens, puis déposèrent le reste sur le tas de nourriture qui grossit aussitôt.

C.S : Il faut prendre des forces pour le voyage !

Beaucoup approuvèrent, même si l'idée de quitter ces endroits autrefois magiques leur coupait l'envie de faire des réserves de nourriture dans leur ventre. Néanmoins, tous mangèrent le maigre repas disponible : les Bipèdes faisaient fuir le gibier. Après que tout la Meute se soit servie, il ne restait plus rien sur le tas de nourriture, et personne n'avait vraiment pu manger à sa faim.
Les préparatifs avançaient vite et bien. Les coyotes allaient et venaient. Certains visitaient une dernière fois encore les lieux qui leur étaient chers, d'autres chassaient encore et encore. Écorce Brune et Nuée Verte, accompagnés de Poudre de Pollen, cherchaient des plantes, des toiles d'araignées, etc.
Les excursions de chasse du Chef et de Neige Éternelle, une fois de retour, repartaient aussitôt vérifier que les ennemis se tenaient tranquilles. Ainsi se déroulaient les deux jours de prises de précautions. Le fameux soir du départ, ils partirent tous jusqu'au dernier.

La brise soufflait dans les branches. La nuit était fraîche et peu amicale. L'humidité pesait sur les coyotes. Voilà des heures qu'ils marchaient, sans répit et sans se retourner. Quelques-uns avaient déjà rendu l'âme. Leur proches les avaient enterrés en hâte, mais le temps manquaient pour respecter le moment du deuil. Certains survivants étaient à bout de forces. Il ne restaient plus d'anciens de la Meute de la Forêt en ce monde. Les Chasseurs avaient diminué en nombre, comme les reines et les apprentis. La petite troupe ne comptait plus qu'une dizaine de membres, contre une trentaine au départ. Parmi eux, Croc Sage, ses deux filles, et l'apprenti guérisseur Nuée Verte. Tous étaient mal en point, surtout le meneur. Il était maigre à faire peur. De plus, la perte de sa compagne Fleur d'Été et la disparition mystérieuse de Patte de Cèdre l'avaient moralement affaiblit. Chacun de ses pas lui coûtaient un peu plus que le précédant. Il menait tout de même la marche, épaulé par Nuée Verte. Lui seul connaissait vraiment le chemin.
Au bout d'un moment, Croc Sage se laissa tomber contre une souche et déclara :

CS : Continuez sans moi... Je vais bientôt rejoindre la Meute du Ciel... Lueur d'Étincelle, Cœur de Lumière, mes filles, approchez-vous...

Sa voix était dans le même état que lui. Les femelles approchèrent, les yeux mouillés par les larmes.

CS : Je veux que vous soyez Chefs, toute les deux... S'il vous plaît, faites-le... Nos ancêtres le veulent...

Les autres n'entendaient rien si ce n'est le bruit du vent dans les feuilles.

Cœur de Lumière : Mais papa... Deux Chefs ne peuvent pas mener une seule Meute...

Lueur d'Étincelle : C'est vrai ! Comment faire ?

CS : Il n'y a pas soixante solutions. Séparez...

Personne n'entendit les dernières paroles du Chef. La mort l'avait attrapée avant que le vent ne porte son ultime volonté. Horrifiées, les deux sœurs fourrèrent leurs museaux contre le pelage de leur père et attendirent que la chaleur de la vie le quitte pour toujours...

Les pattes boueuses, les coyotes discutaient de l'avenir de la Tribu.

C. de L : Le mot "séparez" a un sens !

L. d'É : Mais oui ! Il faut séparer la tribu en deux !

La parole des deux futures chefs faisaient loi. Elles avaient raison. La Meute de la Forêt n'existait plus. La Meute du Lac, avec Croc de Lumière à sa tête et celle du Bois, avec Croc d'Étincelle pour chef, lui succédèrent.


FIN


••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••
Croc de Lumière & Croc d’Étincelle, vos fondatrices et Admins.

©️ 2010. Cette histoire à été rédigé et mit en page par nos soins.
Toute reproduction partielle ou complète est strictement interdite.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Histoire des Meutes
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La fausse histoire d'un vrai menteur.
» [Kamy]L'histoire d'un Crâ...
» Le Foot en LR une longue histoire : aujourd hui l AS BEZIERS
» [RP] Histoire d'un joyeux brigand
» L''histoire de la baguette Rhon

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Co War Yote :: Administration & Préface :: Règlement, Histoire & Concept-
Sauter vers: